thumbr-2
Facebooktwittermail

Thymovar_icon

Thymovar® est un médicament vétérinaire à base de thymol, utilisé pour le traitement de la varroase. Il se présente sous forme de plaques d’éponge en tissu imprégnées, qui contiennent 15 g de thymol. Aux températures recommandées, la concentration de thymol émis par les plaquettes de Thymovar® assure un effet toxique sur Varroa, sans exposer les abeilles à une dose supérieure à leur seuil de toxicité.

Thymovar assure une diffusion contrôlée et prolongée du thymol dans la ruche pendant plusieurs semaines après la mise en place des plaquettes.

Packshot_thymovar

Le thymol : un varroacide naturel

Le thymol est un phénol naturellement présent dans certaines fractions d’huiles essentielles extraites d’un grand nombre de 80 plantes odorantes. Le thymol possède une action varroacide, et son mécanisme d’action n’est pas complètement connu. En laboratoire, des concentrations en thymol supérieures à 5 μg / litre d’air tuent les Varroas. Il peut être actif directement sur l’acarien qui l’inhale, ou, en diffusant, il peut endommager les structures de différents tissus du parasite (en particulier le système nerveux peut être affecté).

thymolDans la ruche, le thymol s’évapore progressivement de la plaque de Thymovar® et sature l’air ambiant. Il est alors inhalé ou absorbé par le Varroa (d’une manière encore inconnue) et provoque sa mort.

Dans le respect des recommandations d’utlisation (dosage, conditions climatiques, etc), Thymovar® n’expose pas les colonies aux risques de toxicité liés au thymol. Conformément au règlement UE n° 1804/1999, l’utilisation du thymol est autorisée en apiculture biologique.

Comment fonctionne Thymovar ?

Thymovar® assure une diffusion contrôlée et prolongée du thymol dans la ruche pendant plusieurs semaines après la mise en place des plaquettes.

Après mise en place du traitement, les vapeurs concentrées de thymol sont dispersées dans les ruches traitées. L’éponge spécifique de Thymovar® permet une vaporisation contrôlée et prolongée, la colonie est ainsi protégée du stress provoqué par une libération brutale de thymol. Aux températures recommandées (entre 15 et 30 °C), ces vapeurs sont très toxiques pour Varroa, mais la concentration reste inférieure au seuil de toxicité pour les abeilles.

Comment utiliser Thymovar ?

Après la récolte du miel, placer les plaquettes de Thymovar® sur les cadres supérieurs en évitant de les positionner directement au-dessus du couvain. Le cas échéant, fermer les plateaux grillagés avant application pour maintenir une concentration suffisante en actif. Retirer les plaquettes ou leurs résidus après trois à quatre semaines, et renouveler aussitôt l’application en plaçant de nouvelles plaquettes, à retirer aussi après trois – quatre semaines.
Le nourrissement, au besoin, doit être effectué en dehors des périodes de traitement.

header_thymovar

2 applications de 1 à 2 plaquettes selon le type de la ruche à 3 – 4 semaines d’intervalle.

  • 6 à 8 semaines de protection avec seulement 2 applications.
  • Pas de libération brutale du thymol pouvant être à l’origine de gênes pour la colonie (dans le respect des conditions d’utilisation).

 

Thymovar_position_bandes_ruches

 

Période de traitement

  • Première application : tôt, dès le retrait des hausses pendant 3 à 4 semaines.
  • Deuxième application, immédiatement suite au retrait des premières plaquettes Thymovar.

La meilleure efficacité est obtenue lorsque les températures journalières sont comprises entre 20 et 25 °C.
Ne pas utiliser lorsque les températures maximales journalières dépassent 30 °C.

 

Post-traitement

Immédiatement après la fin du traitement, placer un grillage collant sur le plancher de la ruche et surveillez la chute des mites pendant deux semaines. Effectuer un nouveau traitement pour les colonies dont la chute moyenne journalière dépasse 1 mite par jour avec un autre produit antiparasitaire
(sans thymol), tel que l’acide oxalique, lorsque les ruches sont sans couvain.

Notes pour l’utilisation

  • Le Thymovar ne contrôle pas les mites varroa des cellules operculées, par conséquent la concentration en vapeur léthale de thymol doit être maintenue dans la ruche pendant plusieurs semaines.
  • Ne pas placer les gaufrettes de Thymovar directement sur le couvain ouvert ou fermé. Les gaufrettes devraient être disposées à une distance d’au moins 4 cm du couvain.
  • Pour réduire le risque de pillage, toutes les colonies du rucher devraient être traitées avec le Thymovar en même temps.
  • Les abeilles peuvent enlever la nourriture située directement sous les gaufrettes de Thymovar.
  • Il est possible que le nourrissage diminue, si les abeilles sont nourries durant l’application du Thymovar.
  • Ne pas placer les gaufrettes de Thymovar près d’un distributeur de sucre, cela peut réduire le nourrissage.
  • L’efficacité du Thymovar peut diminuer s’il est appliqué durant la période de nourrissage, à cause de l’augmentation de la ventilation par les abeilles.
  • Ne pas appliquer le Thymovar si la température extérieure dépasse 30 degrés C. Le traitement à des températures dépassant 30 degrés C causera une augmentation de stress et de mortalité des abeilles adultes et de couvain.
  • Des périodes prolongées dont la température extérieure maximum au quotidien est inférieure à 12 degrés C réduira l’efficacité du traitement Thymovar.
  • NE PAS extraire le miel des rayons de couvain traité au printemps suivant.
  • Ne pas appliquer sur des étendues d’eau.
  • Ne pas contaminer les sources d’eau d’irrigation ou d’eau potable ou des habitats aquatiques lors du nettoyage des équipements ou de l’élimination des déchets.
  • Délai d’attente avant récolte: Miel : 0 jour.
  • NE PAS utiliser Thymovar durant la miellée.
  • NE PAS utiliser plus de gaufrettes de Thymovar que recommandé. Pour minimiser les résidus, suivre attentivement toutes les instructions de l’étiquette. À plus haute concentration, le résidu de thymol peut altérer le goût du miel.

 

Mentions Légales

Thymovar® : Composition qualitative et quantitative : 15 g thymol par plaquette (éponge cellulosique) pour ruche pour abeilles. Indications : traitement de la varroase de l’abeille (Apis mellifera) due à Varroa destructor. Posologie et voie d’administration : 2 applications à 3-4 semaines d’intervalle sur les baguettes supérieures des cadres de ruche. Ruche à un corps : 1 plaquette par application. Ruche à deux corps : 2 plaquettes par application. Ruche Dadant : une plaquette et demie par application. Ne pas traiter plus de deux fois par an. Contre-indications : ne pas utiliser lorsque les températures maximales journalières sont supérieures à 30 °C. Effets indésirables : déplacement possible des réserves de nourriture et du couvain situés directement sous les plaquettes. Lors de températures élevées (supérieur es à 30 °C) pendant le traitement, il est possible de constater une légère perturbation de la colonie et une mortalité peu élevée du couvain et des abeilles peut apparaitre. Une diminution de la prise de nourriture par les abeilles peut être observée lorsque la colonie est nourrie et traitée en même temps. Temps d’attente : Miel : zéro jour. Ne pas utiliser le médicament juste avant et pendant la miellée. Au printemps suivant, ne pas extraire les rayons de la chambre à couvain qui étaient présents pendant le traitement. Pré- sentation : Double sachet contenant deux fois 5 plaquettes pour ruche. Numéro d’AMM : FR/V/8902611 9/2007 du 12 janvier 2007. Titulaire de l’AMM : ANDERMATT BIO VET – Weilerstrasse 19-21 – 79540 Lorrach – Allemagne. Exploitant de l’AMM en France : VETO-PHARMA – 14, avenue du Québec – 91140 Villebon-sur-Yvette
Facebooktwitter