Facebooktwittermail
  • Visiter régulièrement ses ruchers.
  • Contrôler les réserves des ruches et là où les ruches peuvent être ouvertes, effectuer les compléments par de snourissements au candi.
  • Observer les langes qui indiquent l’état de la colonie.
  • Continuer de préparer le matériel pour la prochaine saison.
  • Débuter vers la fin du mois, dans les régions tempérées, les noircissements de stimulation, continuer là où ils ont débuté au mois de janvier (régions méditerranéennes).
  • Dans les régions méridionales :
    • effectuer éventuellement un traitement de contact contre la varroase.
    • mettre en place dans les ruches sélectionnées les cadres de faux-bourdons pour l’élevage des mâles début février.
  • Commencer à détecter les ruches mortes au cours de l’hiver et les enlever immédiatement.
  • S’instruire, suivre les cours et conférences données par les organisations apicoles diverses.
  • Ne pas oublier les obligations administratives, en particulier les déclarations annuelles des ruches.
Facebooktwitter