Facebooktwittermail

Ci-joint, un nouvel article de la Nouvelle république intitulé “La filière apicole doit accepter de se remettre en cause”

Gérard Venereau adresse à la Nouvelle République son point de vue concernant l’usage des pesticides et des antibiotiques toutefois “sans nier l’effet des produits phytopharmaceutiques” et estime que la filière doit “se remettre en cause” sur la question de l’état sanitaire du cheptel apicole.

Gérard Venereau est un ancien fonctionnaire du ministère de l’agriculture, en charge de la filière apicole durant 3 ans et qui a conduit de nombreuses études sur la conduite des ruchers en France.

 

Scan0001

Facebooktwitter

Laisser un commentaire