nemafrelon
Facebooktwittermail

 

L’invasion de la France et de l’Europe par le frelon asiatique est un problème préoccupant. Un ennemi naturel pourrait-il arrêter cette invasion ? Une équipe de chercheurs de l’Institut de systématique, évolution, biodiversité (Muséum national d’Histoire naturelle/ CNRS/EPHE/UPMC)1 a découvert un ver parasite du frelon asiatique : un nématode du genre Pheromermis, probablement de l’espèce vesparum. Cependant, l’extrême rareté de ce nématode et la forte résistance des colonies de frelons suggèrent que ce parasite ne freinera pas leur invasion. Ces résultats sont publiés aujourd’hui dans la revue PeerJ.

Consultez ci-dessous le communiqué de presse en date du 21 mai 2015 :

Facebooktwitter

Laisser un commentaire