Facebooktwittermail
  • Effectuer s’il y a lieu des transhumances.
  • Rechercher de bons endroits de transhumance, surtout pour les miels spécifiques.
  • Continuer et amplifier l’élevage de reines et la formation de nucléis.
  • Placer les nucléis en des lieux qui garantissent un apport le plus diversifié de pollen.
  • Poursuivre au cours des miellées la sélection des meilleures ruches pour le prélèvement de larves destinées à l’élevage de reines.
  • Commencer les traitements contre la varroase dans les nucléis avec les produits par évaporation.
  • Faire de la découpe de couvain mâle s’il y a lieu, surtout dans les ruches qui ont été fortement infestées.
  • Changer les reines âgées de plus d’un et mettre en place une interruption de ponte s’il y a lieu pour réduire la pression des varroas.
  • A la miellerie, bien faire le tri des divers crus, stocker les miels dans les meilleures conditions d’hygiène et de conservation.
  • Au rucher, nettoyer toutes traces de sucre ou de miel, ne laisser aucune solution sucrée à portée des abeilles pour éviter tout risque de pillage.
  • Amplifier les recherches de nids de Vespa velutina et procéder avec les pouvoirs publics à leur destruction.
Facebooktwitter

Laisser un commentaire